Assurances obsèques : protégez vos proches dès maintenant

Nous avons les partenaires pour vous présenter les meilleurs contrats obsèques.

Ou appelez le 04 72 60 28 20

Quel monument funéraire après une inhumation ou crémation ?

Appelez le 04 72 60 28 20 ou visiter notre centre d’aide

Philae Services Funéraires  organise l’ensemble des démarches pour que vous puissiez vous concentrer sur le recueillement et la célébration de la vie du défunt.

#687491

Dessin fleurs de deuils

Contrat en capital

Philae Services Funéraires  organise l’ensemble des démarches pour que vous puissiez vous concentrer sur le recueillement et la célébration de la vie du défunt. #687491
Dessin fleurs de deuils

Contrat en prestations

Philae Services Funéraires  organise l’ensemble des démarches pour que vous puissiez vous concentrer sur le recuillement et la célébration de la vie du défunt. #687491

Vous avez beoin d’aide ?

Appelez le 04 72 60 28 20 ou visiter notre centre d’aide

Questions fréquentes

Centre d’aide

Un décès peut survenir à n’importe quel moment. Un accident, une maladie diagnostiquée tardivement. A cet événement, s’ajoute le choix de l’entreprise et l’organisation des funérailles. En ayant un contrat obsèques, vous libérez financièrement vos proches. De plus, si vous avez opté pour un contrat en prestations, l’organisation de vos funérailles sera réglée.

L’obligation de respecter les dernières volontés d’un défunt quant à l’organisation de ses obsèques est consacrée par l’article 3 de la loi du 15 novembre 1887. Bien entendu, cette obligation est limitée au respect de la législation. Les héritiers ne peuvent pas aller contre la loi pour respecter les volontés d’un défunt. En revanche, ils sont obligés de respecter les souhaits du défunt, notamment en ce qui concerne le type de cérémonie (laïque ou religieuse), la sépulture, le rite funéraire (crémation ou inhumation), etc.

L’obligation de respecter les dernières volontés d’un défunt quant à l’organisation de ses obsèques est consacrée par l’article 3 de la loi du 15 novembre 1887. Bien entendu, cette obligation est limitée au respect de la législation. Les héritiers ne peuvent pas aller contre la loi pour respecter les volontés d’un défunt. En revanche, ils sont obligés de respecter les souhaits du défunt, notamment en ce qui concerne le type de cérémonie (laïque ou religieuse), la sépulture, le rite funéraire (crémation ou inhumation), etc.

Normalement, les contrats obsèques permettent de prévoir un capital suffisant pour prendre en charge tous les frais liés aux funérailles. L’assuré a le choix entre un contrat en prestations ou un contrat en capital. Dans le premier cas, il a choisi lui-même toutes les prestations. L’argent est directement versé à l’entreprise de pompes funèbres désignées dans le contrat. De plus, ce choix de contrat à valeur testamentaire et vous garantisse le respect de vos dernières volontés. Dans le second cas, un capital est versé à une ou plusieurs personnes désignées dans le contrat. Il doit être utilisé pour payer les frais d’obsèques. Par contre, aucune garantie sur le choix de vos dernières volontés…